Dimanche froid et pluvieux. Un de  ces dimanches qui donnent envie de se blottir au fond du canapé, devant la télévision, avec, pourquoi pas, une tartine de Nutella.
Enfin, non, n'exagérons tout de même pas ! Ca frôle la provoc d'écrire ça dans le journal d'une future ex-grosse !

Dimanche difficile  : Zhom et son fils ont voulu aller voir Star Wars au cinéma en début d'après-midi. Pas le temps de s'attarder à table. D'où un déjeuner allégé, je dirais même bâclé : soupe de légumes, salade verte avec 28g de fromage de chèvre frais. Rien de bien consistant.
Du coup, cet après-midi, est revenue la sensation  familière de faim, l'envie de manger...

Point positif : j'ai résisté ! J'ai attendu 16h30 pour faire une vraie collation.
Ca, c'est la preuve que je gère mieux quand je suis à la maison, au repos. Et puis, j'avoue que l'idée de venir ici faire le point, ce soir, de la journée m'a aidée. Pas envie d'écrire que j'avais flanché dès le 4ème jour !!!

Une des difficultés rencontrées, c'est que je ne veux pas dire à Zhom que je recommence W***. Pourquoi ? C'est difficile à dire. Il m'a vue très appliquée, il y a 16 mois, avec de très bons résultats. Mais il a aussi vu que j'ai complètement lâché pendant un an ! Je n'ai pas envie de passer pour une girouette qui commence 3 jours, arrête 15 mois, recommence 5 jours, arrête...
De plus, lors de mon dernier amaigrissement, je ne le sentais pas vraiment à mes côtés. Certes, il était heureux de manger plus équilibré, content d'avoir des repas variés...mais très contrarié de ne pas pouvoir mettre la main à la pâte. Zhom aime contribuer aux tâches ménagères, surtout la cuisine. Or, là,il trouve les recettes trop compliquées, les ingrédients trop nombreux... Pourtant, il a acheté, de lui-même, deux livres de recettes W***, les a méticuleusement feuilletés, puis les a ...sagement rangés. Ils sont à l'abri de la poussière depuis de nombreux mois!!!

Zhom aime mes rondeurs, enfin surtout certaines, me le dit, me le répète.Et je pense qu'un amaigrissement lui fait craindre de les perdre ! Ou alors, il m'aime tellement qu'il n'a pas remarqué que j'ai repris du poids ! Ca, ce serait vraiment chou!

Tiens, je venais parler perte de poids et je parle surtout de lui ! Intéressante cette digression.
En fait, quand je l'ai connu, je pesais 15 kilo de moins qu'aujourd'hui. Aïe, rien que de l'écrire, ça fait mal ! Nous avions eu une discussion sur le fait de prendre du poids, d'être gros. Zhom a toujours eu très peur de devenir gros : son père a longtemps été très mince, puis s'est mis un jour à énormément grossir.
Bref,depuis, il a développé une phobie des kilos superflus. Et je ne lui ai jamais avoué combien de kilos j'avais pris. J'ai peur de voir ce qui pourrait se refléter dans son regard...

Lui est assez gâté par Dame Nature : il peut manger ce qu'il veut sans que rien ne laisse de trace sur sa silhouette! Quoique...les derniers pantalons achetés révèlent un léger renflement au niveau de la taille. Il va falloir surveiller ça!

C'est parce que je ne veux pas en parler avec Zhom, que lorsque j'en parle à mes collègues, j'ai droit au fameux "tu es très bien comme ça", que je suis venue déposer tout cela ici. Essayer de garder trace de mes progrès pour en encourager d'autres...

Et finalement, parler de tout et de rien...surtout de Zhom, apparemment ! :-))